retour au site sero-on-line
Forum
 
 AccueilAccueil  FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
 

3BNC117 : en ROUGE SANG - ALERTE - ALERTE

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sero-on-line Index du Forum -> Forum Principal
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
jcm2
Site Admin


Age: 53
Zodiaque: Gémeaux
Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 15 Oct 2015
Messages: 152
Localisation: la rochelle

MessagePosté le: Jeu Mai 12, 2016 16:23    Sujet du message: 3BNC117 : en ROUGE SANG - ALERTE - ALERTE Répondre en citant

je vais regretter mon style de scandalisé permanent qui livre des scoops jour après jour, car ce message va dans un premier temps être noyé dans la masse des mes diatribes colériques.

je vais donc avancer piano, piano, mais qu'on ne s'y trompe pas, aujourd'hui je sais , je sais que ça y est !


HPTN052 : ce sigle est celui de l'étude qui a officialisé l'intransmissibilité du VIh sous TASp ( étude bidon car ces résultats étaient connus depuis de nombreuses années mais elle a servi de couverture pour protéger ceux qui officialisent l'information après l'avoir cachée si longtemps.

HPTN052 n'intéresse que la justice, on l'oubliera, on passera même éventuellement l'éponge.

3BNC117 :
rien à voir avec les bénéfices non commerciaux mais vous allez voir qu'on assistera bientot à l' arrivée tous les excités anti-labos assez vite.

3BNC117 : c'est quoi ? ben, en fait c'est comme Adam et Eve à l'ère du numérique. La molécule zéro d'un monde neuf. C'est bien plus que la fin du sida. Ce n'est pas la fin des maladies , qui existeront toujours, c'est l'avènement du moment où l'on ne parlera plus des maladies malgré leur existence. Il y aura des maladies mais il n'y aura plus de malades, comprenons par là que plus personne n'aura peur des maladies. C'est un peu dommage, ce sera la fin des héros comme les barebackers, dont on oubliera le courage.... d'ici quelques décennies au minimum, vos enfants eux-mêmes ne connaitront pas.
Oh, ce n'est pas ce petit 3BNC117 qui fera ça à lui tout seul.
Mais cette petite molécule a l'importance d'un trou noir aux dimensions initiales infinitésimales, enfermant une énergie illimitée.
Il faudra voir à ce que ZEUS punisse Hermes à nouveau, il y aura trop de vieux sur terre, et Hadès réclamera son dû.

___________________________________________________________

je ne traduis pas, je livre d'abord :


OVERVIEW

Recent evidence lends support to the idea that broadly neutralizing antibodies might play an important role in vaccine design because they can protect macaques from infection, and because anti-HIV antibodies were the only significant, positive correlate of protection in the recent RV144 trial.

Despite their potential importance to vaccine design and development, little was known about the molecular composition of the human anti-HIV antibody response until single cell antibody cloning techniques were developed to characterize IgGs from the sera of HIV-infected individuals with broadly neutralizing activity. Initial studies revealed that neutralization breadth can be accounted for by combinations of antibodies and by a few highly potent antibody clones that target different viral envelope epitopes, such as the CD4 binding site (3BNC117) and the base of the V3 loop (10-1074).​

When tested in in vitro TZM-bl assays, both 3BNC117 and 10-1074 showed neutralizing activity against > 90% of all HIV-1 isolates tested and combinations of antibodies can achieve greater than 99% coverage of all strains at IC80 concentrations below 50 ng/ml. In vivo neutralizing activity at low antibody concentrations has been demonstrated in humaninzed mice, using HIV-1, and in rhesus macaques, using 2 different tier 2 SHIVs. 3BNC117 and 10-1074 are 10-50X better at protecting against SHIV infection than VRC01, the most advanced clinical candidate to date. These results suggest that 3BNC117 and 10-1074, alone or in combination, might have utility in immune prophylaxis of HIV acquisition in humans. Further potential of these antibodies has recently been demonstrated for therapy of HIV infection. Passively administered combinations of potent human monoclonal antibodies control established infection in humanized mice for prolonged periods of time. Moreover, during chronic infection in humanized mice even a single monoclonal antibody can control infection when the viral load is initially suppressed by anti-retroviral therapy. Similar results have been obtained in macaques chronically infected with two different tier 2 SHIVs (SHIVAd8 and SHIV162P3). To date 19 macaques infected for 1-3 years have been treated with 3BNC117 and or 10-1074. Viral loads ranged from 103-105 and in all but one case viremia became undetectable with 7 days. Viremia remained controlled for an average of 4-6 weeks or as long as antibody levels were maintained, however 20% of the animals remained aviremic even after antibody levels became undetectable. The 1 animal that did not respond had high levels of endogenous broadly neutralizing antibodies before therapy and likely harbored resistant HIV-1 variants before treatment.

These experiments suggest that broadly neutralizing monoclonal antibodies may be powerful tools for both the prevention of HIV-1 acquisition and treatment of established infection. The proposed clinical trials are designed to support both clinical indications for each antibody alone or their combination.

The objectives of the proposed research are to evaluate the safety, tolerability, pharmacokinetics/pharmacodynamics and in vivo antiretroviral effects of two highly neutralizing anti-HIV monoclonal antibodies when administered to HIV-uninfected and HIV-infected individuals in three proof-of-concept phase 1 studies: (1) Dose-escalating single infusion study of 3BNC117 alone, (2) Dose-escalating single infusion study of 10-1074 alone and (3) Single infusion study of the combination of 3BNC117 and 10-1074 at a dose level selected in (1) and (2). The long-term goal is to develop the antibodies for two potential clinical indications: prevention of HIV acquisition in healthy HIV-1 uninfected individuals at risk for HIV infection, and adjunct therapy of HIV-1 infected individuals.


-------------------------------------------------------


maintenant je commente :

on sait depuis le début de l'épidémie que l'étude des non-progresseurs est la piste la plus sérieuse , mais cette piste n'a été entamée que très tard parce que les non-progresseurs étaient très peu nombreux.

Toutes les pistes vaccinales ont échoué jusqu'à ce jour car si l'on a réussi à fabriquer des substances immunogènes, les déceptions ont été systématiques, le virus mute trop etc.....jusqu'à ce que l'on exploite une nouvelle technique reproduction génique.

voilà le passage clef de l'article :
Despite their potential importance to vaccine design and development, little was known about the molecular composition of the human anti-HIV antibody response until single cell antibody cloning techniques were developed to characterize IgGs from the sera of HIV-infected individuals with broadly neutralizing activity.

Malgré leur importance potentielle pour la mise au point d'un vaccin, peu de choses étaient connues sur la composition moléculaire des anticorps de la réponse immunitaire contre le VIH, jusqu'à ce que les technique de clonage de cellule individuelle soient développées pour caractériser les IgGS à partir du sérum d'individus ayant une activité de neutralisation majeure ( du VIh )/ c'est à dire les fameux non progresseurs ;




Pour que ce soit dit simplement.

LE REMEDE CONTRE LE SIDA EXISTE DEPUIS L'APPARITION DU SIDA, IL EST PRESENT A L'ETAT NATUREL CHEZ LES NON PROGRESSEURS.
ON AVAIT DEJA IDENTIFIE LEUR GENES PROTECTEURS, SANS APPLICATION CONCRETE. MAINTENANT ON SAIT CARREMENT REPRODUIRE LA FABRICATION DE MOLECULES PROTECTRICES ISSUES DE CES NON PROGRESSEURS.

si on lit l'article en détail, on comprend que les tests chez les animaux à qui l'on a inoculé un VIH 1 humain intégré ont répondu à 100%, de même la réponse chez les premiers hommes testés a été quasi totale.

Il y aura des successeurs sans cesse plus élaborés de 3BNC117, mais c'est clair, le bout du tunnel, c'est avant 10 ans, c'est avant 5 ans, et il me semble ici, peut-être même avant 2 ans.
On en est déjà à la phase 2, qui est une pure formalité : vérifier les effets secondaires d'un produit dont on sait déjà qu'il marche parfaitement, qu'on peut surement perfectionner , peaufiner, mais là, c'est clair, de ce que j'en ai lu, le vaccin thérapeutique c'est acquis, et le vaccin tout court est , contre toute attente, à portée ( mais encore une fois, ce vaccin n'est pas necessaire pour vaincre le sida, les moyens actuels TASP et PREP sont suffisants , cependant cette nouvelle génération de moyens scientifiques va balayer tous les obstacles sur son passage )

Mon principal message sera alors une inversion du paradigme de banalisation :

vous savez que le sida est vaincu , il serait bête de l'attraper maintenant. cela ne veut pas dire que je demande l'impossible : ordonner stupidement aux gens de mettre une capote. Il s'agit plutot de dire aux gens que l'espoir étant revenu, il n'est plus utile de désespérer !

J'aurais pu commencer par le dire tout de suite :
LE SIDA EST VAINCU, mais je récompense en priorité les gens qui lisent et font l'effort de lire.

le texte anglais que j'ai cité, date de 2014.

ce qui réduit d'autant le temps à attendre , on est en fin de phase 2 alors que l'article a été rédigé quand on était seulement en phase 1.

rappel : les trithérapies livrées en 1995 ont été découvertes en 1989 dans leur principes majeurs.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
jcm2
Site Admin


Age: 53
Zodiaque: Gémeaux
Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 15 Oct 2015
Messages: 152
Localisation: la rochelle

MessagePosté le: Lun Mai 16, 2016 0:05    Sujet du message: Répondre en citant

liste de liens anciens ( 2015 ) et récents (2016 ) évoquant 3BNC117
2015 : résultats phase I
https://www.researchgate.net/publication/274726359_Viraemia_suppressed_in_HIV-1-infected_humans_by_broadly_neutralizing_antibody_3BNC117

Phase II , prospective
http://newswire.rockefeller.edu/2016/05/06/antibody-therapy-opens-door-to-potential-new-treatment-for-hiv/

ICARRE est périmé, il faut tout de suite passer à cette prochaine étape, et informer les séropositifs énervés par leurs traitements quotidiens ( pour ceux que ça gêne ) , qu'il va leur être proposé bientot beaucoup mieux , moins contraignant ( environ 50 à 100 fois moins de prises ! ) et plus efficace.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    sero-on-line Index du Forum -> Forum Principal Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com